Porte blindée : laquelle choisir ?

Porte blindée

Principal moyen d’entrée, la porte n’attire pas seulement les invités, mais également les personnes malintentionnées. Une clé unique, le nombre de serrure et loquets multiples sont certes plus rassurant, mais ne défie pas la sécurité qu’offre une porte blindée. Cette dernière permettrait entre autres une résistance mesurée de l’effraction et est certifiée par un test. Elle offre aussi une vue agréable à l’instar de ces multiples installations posées le long de la porte. Découvrez ici les manières de choisir sa porte blindée.

Critère de choix 1 : les moyens d’avoir une porte blindée

Si des travaux sont à entreprendre pour la pose en neuve, il faut miser sur l’esthétique en prenant quelques notes chez style-et-concept.com. Par ailleurs, les portes blindées existent en version en kit. C’est-à-dire une fermeture qui intègre dans sa structure la partie qui lui permettrait de s’accrocher à l’ouverture. On parle alors de bloc de porte blindée. L’autre type est une fabrication qui distingue vraiment la partie fermeture et celle de l’encadrement. On l’appelle communément porte blindée simple avec encadrement métallique.

Des serruriers professionnels, révèlent également une technique de blindage dont le budget est moins conséquent qu’une pose en neuve. La porte existante passe ainsi par des diagnostics d’analyse pour corriger ses points défaillants et le revêtir de nouveaux dispositifs pour accroître la sécurité comme les paumelles ou serrures.

Critère de choix 2 : le type à adopter

Il y a une inscription qui s’intitule A2P concernant les portes blindées à encadrement métallique. On ne peut qualifier une porte de blindée que si la porte a été soumise à un test obligatoire. On distingue ainsi une porte blindée A2P1 pour une résistance d’effraction de 5 minutes. Pour sa part A2P2 offre une durée de fermeté aux environs de 10 minutes contre A2P3 qui est de 15 minutes.

Le principe de la numérotation est le même chez un bloc de porte et seules les inscriptions se diffèrent. On note ainsi A2P BP1, BP2 et BP3.

Critère de choix 3 : son adaptabilité à l’ouverture

Pour une maison en bois, les portes s’intègreront facilement quelque soient l’ouverture. Chez une autre qui est en brique ou en parpaing, il faut modifier entièrement la maçonnerie lors de la pose. Dans une telle structure, la pose d’une porte blindée doit être entreprise dès la construction.

Les points de serrures se trouvent des deux côtés latéraux ou de haut en bas. Leurs nombres varient de 1 à 7 et il faut alors bien comprendre l’organisation y afférente. Au cas où le sol est fragile, il faut se résumer à des serrures latérales.

Critère de choix 4 : une esthétique en harmonie avec l’ensemble de la décoration

Comme toutes les fermetures, les portes blindées sont conçues au goût de chacun. On retrouve même des modèles sur mesure chez les fabricants exclusifs. Il y a ainsi des portes blindées unicolores, bicolores, à motifs sculptés ou creusés. Une porte blindée est dans la plupart du temps métallisé, leur finition être sujette à des traitements anticorrosifs, hydrofuges ou joints isolants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *